Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Mobilité des étudiants : la Sotraco lance deux lignes spéciales dans la ville (...)

Mobilité des étudiants : la Sotraco lance deux lignes spéciales dans la ville de Ouahigouya

« Le développement d’une ville occasionne une forte pression en matière de circulation », dixit Madi OUÉDRAOGO, 2e adjoint au maire de la commune de Ouahigouya. La Société de transport en commun (Sotraco) a lancé son nouveau réseau le 20 février 2020 à Ouahigouya, qui attendait impatiemment une issue de secours concernant la fluidité de la circulation. L’extension du réseau dans la cité de Naaba KANGO va principalement à l’endroit des étudiants, avec deux lignes spéciales étudiants en direction de l’université et l’ENEP de Ouahigouya.

Il n’est pas rare d’entendre les étudiants de la ville de Ouahigouya se plaindre à longueur de journée de la distance qui existe entre l’université de Ouahigouya et la ville. En effet, l’université est située à l’entrée de la ville, à une quinzaine de kilomètres du centre-ville. Il n’était pas facile pour les étudiants des 15 secteurs et des villages environnants de se rendre tous les jours et à l’heure à l’université. La Sotraco, comme un messie, vient en réponse à cette préoccupation des étudiants. En effet, le 20 février 2020 a été la date à laquelle les choses ont définitivement changé. Il n’était que 6 heures du matin qu’on observait déjà trois bus Sotraco en position départ au terminus central sis à la place de la Nation de Ouahigouya. C’était le clap départ qui venait d’être donné par le directeur régional des transports du Nord, en compagnie de la délégation de Sotraco, qui a séjourné dans la belle cité de Naaba KANGO durant quatre jours pour rencontrer les autorités coutumières, administratives et religieuses afin de demander des bénédictions et leur accompagnement dans la mise en place de ce réseau.

A 6 heures déjà on constatait un rassemblement d’étudiants au niveau du terminus central. C’était donc les premiers passagers, les étudiants de l’université de Ouahigouya, qui se sont mobilisés pour voir la concrétisation d’une doléance longtemps posée. Avant le clap départ officiel, c’est l’occasion pour le 2e adjoint au maire de la commune de Ouahigouya de prendre la parole pour féliciter l’action de cette société. A l’entendre, le développement d’une ville occasionne une forte pression en matière de circulation routière ; c’est un ouf de soulagement pour la cité de Naaba KANGO. « C’est un réel plaisir pour le conseil municipal de Ouahigouya d’accueillir les bus de la Sotraco ».

Un important gain en matière de sécurité routière
Pour Madi OUÉDRAOGO, « cette ouverture facilitera la mobilité de nos étudiants qui gagneront non seulement sur le plan ponctualité aux cours, mais également sur celui économique. Les axes spéciaux profiteront aussi à la population, en attendant l’ouverture de lignes supplémentaires. Nous invitons la population à faire un bon usage de ces outils de facilitation de la mobilité que la société leur offre » , a conclu Madi OUÉDRAOGO.

Quant au directeur régional des transports et de la mobilité urbaine du Nord, Ibrahim SANFO, l’arrivée de la société à Ouahigouya est un important gain en matière de sécurité routière pour les populations de la région. Il a profité de l’occasion pour remercier les premiers responsables pour l’extension de leur réseau à Ouahigouya.

Amélioration des performances académiques et réduction des dépenses pour les étudiants

Pour sa part, Issaka OUÉDRAOGO, porte-parole du Directeur général de la Sotraco, l’arrivée des bus contribuera davantage à l’amélioration des performances académiques, la minimisation du nombre d’accidents et la réduction des gaz à effet de serre. Aussi ajoute-t-il : « Pour une distance ne dépassant pas 10 km, l’exploitation mensuelle d’un engin à deux roues coûte environ 23 000 F CFA pour un citoyen faisant deux allers-retours par jour. Mais avec un abonnement mensuel de 3 000 F CFA, l’on économise 20 000 F CFA. En plus, le déplacement par le bus assure la sécurité, nos frères étudiants le savent » . Le représentant du Directeur général a en plus rassuré les étudiants et les parents de son engagement à offrir des prestations de qualité, notamment par la réduction du temps d’attente aux arrêts, la régularité du service, la ponctualité. En retour, une invite a été faite aux bénéficiaires à prendre bien soin de ces bus en respectant les consignes d’exploitation de la Sotraco. En réponse, le secrétaire général de l’université de Ouahigouya, Hamidou COMPAORÉ, a indiqué que les consignes d’exploitation ont été bien assimilées et les étudiants, qui n’attendaient que cette offre de la Sotraco, ne sauraient déroger à ces mesures de bonne gestion.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits