Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Commune de Kordié : les performances de la collectivité passées à la loupe (...)

Commune de Kordié : les performances de la collectivité passées à la loupe devant la Coopération suisse et ses mandataires

La commune de Kordié a reçu, le 12 mars 2020, la visite de la Coopération suisse et de ses trois mandataires du programme DEPAC, à savoir la Cellule d’Appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (CADEPAC), le Laboratoire Citoyennetés et Helvetas. Une rencontre d’échange autour des performances que la commune a pu enregistrer dans la mise en œuvre de ses actions de développement dont une grande partie, faut-il le souligner, bénéficie du financement de la Coopération suisse. L’initiative qui relève de la CADEPAC vise à disposer d’informations précises sur ce qui a marché et ce qui ne l’a pas été, afin de pouvoir se donner de nouvelles directives pour les futures actions.

Cette rencontre d’échange fait suite à un atelier que la CADEPAC a organisé en fin février 2020 à Réo, chef-lieu de la province du Sanguié. Un atelier dont l’objectif était de former les comités d’auto-évaluation sur les mesures de performance des collectivités territoriales de la région du Centre-Ouest. Et pour cela, il a été présenté, lors de cet atelier, la démarche méthodologique adoptée, ainsi que les outils d’auto-évaluation avec les différents membres des comités d’auto-évaluation sur leurs rôles et différentes tâches.

Le maire de la commune de Kordié saluant ici l’initiative de la Coopération suisse.

Composés d’élus locaux, d’acteurs de la société civile, des services décentralisés de l’Etat, les membres du comité d’auto-évaluation de la commune de Kordié, s’inspirant donc de ces éléments fournis lors de l’atelier, ont renseigné une fiche qui permet d’apprécier les performances de la commune. Présentées par le Secrétaire général de la mairie, Togué Noël KAM, les performances qui ont été données à voir se rattachent à la délivrance des services publics locaux de qualité. A partir de ce grand point ont été définis quatre sous-champs, à savoir l’accessibilité aux services publics de base, le fonctionnement des organes du conseil de collectivité territoriale, la mise en œuvre des plans locaux de développement et la Gestion Entretien Maintenance.

Les indicateurs ayant permis l’appréciation des performances
Pour mesurer les performances du premier sous-champ, un certain nombre d’informations en lien avec celui-ci ont été fournies. Il s’agit du nombre d’ouvrages d’eau potable et d’assainissement hydrauliques réalisés ou réhabilités en lien avec le Plan communal de développement (PCD) et le Plan annuel d’investissement (PAI), le nombre d’infrastructures sanitaires réalisées ou réhabilitées en lien avec le PCD et le PAI, le nombre d’infrastructures scolaires réalisées ou réhabilitées en lien avec le PCD et le PAI et le délai de délivrance des extraits d’acte de naissance. Ce sous-champ s’en tire avec la note de 12/12.

L’équipe de la Coopération suisse et de la CADEPAC.

Le fonctionnement des organes du conseil de collectivité territoriale, qui constitue le second sous-champ, obtient la note de 12/21. A ce niveau, l’on a tenu compte du nombre de rencontres tenues par les commissions permanentes, le nombre de sessions règlementaires tenues/an, la fonctionnalité des commissions permanentes (tenue des rencontres) /an, le nombre de rencontres de Comité Villageois de Développement (CVD)/an, le nombre de rencontres des bureaux CVD avec les Présidents des Collectivités Territoriales (CT) et le nombre de cadres de concertation.

Quant au troisième sous-champ, qui fait référence à la mise en œuvre des plans locaux de développement (PLD), il obtient la note de 21/24). Sont considérés ici l’existence d’un PLD à jour, le taux d’exécution physique du PAI, le taux d’exécution financière du PAI, le nombre de projets spécifiques réalisés pour les femmes et les jeunes, l’initiative de partage des informations (présentations publiques, radios, presse), l’existence d’un dispositif de suivi-évaluation fonctionnel, la gestion financière respectant les règles de fonctionnement des CT, et le respect des procédures de gestion de la CADEPAC.

Le quatrième et dernier sous-champ, Gestion Entretien et Maintenance (GEM), après évaluation, bénéficie de la note de 04/06. La fonctionnalité du dispositif GEM des investissements de la CT et le fonctionnement des ouvrages réalisés par le financement du programme DEPAC sont les deux éléments qui ont permis d’apprécier les performances de ce sous-champ. De ces quatre sous-champs, on remarque que celui portant sur le fonctionnement des organes du conseil de collectivité territoriale enregistre des performances très faibles. Et à en croire les acteurs de cette auto-évaluation, les causes sont entre autres l’insuffisance des ressources financières, la méconnaissance des rôles et attributions des acteurs et la non-programmation de certaines activités.

Un outil qu’il faut travailler à perfectionner

Au fur et à mesure que la présentation des performances se déroulait, les échanges se menaient dans le même temps avec les participants. Les uns pour mieux comprendre certains points, les autres pour faire des recommandations qu’il faut intégrer dans les prochains exercices d’auto-évaluation. Mais déjà, David BARRO, Coordonnateur de la CADEPAC, se réjouit de l’ancrage local du processus. Selon lui : « C’est un outil qui a été développé dans le cadre d’un processus assez long mais inclusif avec les maires, les services de l’Etat, le Secrétariat Permanent de la Commission Nationale de la Décentralisation (SP-CONAD). Aujourd’hui on note qu’il y a une appropriation totale de l’outil par l’équipe municipale de Kordié. »

David BARRO, Coordonnateur de la CADEPAC.

Il ajoutera, pour expliquer les raisons de la mise en place de cet outil, que « les collectivités, en tant que démembrements de l’Etat, ont des obligations de résultats face aux citoyens en matière de services publics, de fonctionnalité de l’organe de gouvernance au niveau local. Au niveau de la commune de Kordié, il faudrait que les acteurs continuent à travailler au perfectionnement de cet outil dans la mesure du possible et l’adaptent à leurs besoins afin qu’il puisse être à leur service ». En tant qu’acteur d’accompagnement, M. BARRO a promis que les différents mandataires travailleront à toujours renforcer leur synergie afin que les acteurs qu’ils accompagnent puissent toujours être leaders sur ces thématiques. Toute chose qui ne saurait se concrétiser sans l’appui de la Coopération suisse.

Le maire de Kordié, qui a dit n’avoir pas perçu l’importance de l’outil dès le départ, était ravi des résultats que l’outil en question a permis de mettre au jour. Etant engagé sur des chantiers, il estime qu’il est nécessaire de se poser les questions, à savoir si l’on avance ou pas, et pouvoir ainsi prendre les mesures qui s’imposent. « On va faire un rapport de cet outil et le garder comme une boussole pour le conseil municipal. Et lorsque l’année prochaine nous allons procéder au même exercice, nous saurons quel indicateur a évolué », a indiqué Bazoin BAKO. Pour marquer la fin des travaux, une visite d’ouvrages réalisés dans le cadre du programme DEPAC a été organisée.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits