Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Lutte contre le coronavirus au Yatenga : un ex-conseiller fait don de (...)

Lutte contre le coronavirus au Yatenga : un ex-conseiller fait don de matériel aux FDS de Ouahigouya

Le directeur général de l’immobilier et du commerce international (GE.I.CO), Ismaël OUÉDRAOGO, a fait don de matériel de protection contre le coronavirus aux Forces de défense et de sécurité de Ouahigouya. La cérémonie de remise de don s’est faite dans la matinée du 23 mars 2020 dans l’enceinte de la maire de Ouahigouya. En plus des bénéficiaires, le deuxième adjoint du maire, Mady OUÉDRAOGO, a participé à cette cérémonie.


La remise de matériel et des produits d’hygiène à l’endroit des Forces de défense et de sécurité se veut être un appui au gouvernement afin de contribuer efficacement à lutter contre la pandémie du coronavirus. C’est du reste ce qu’a laissé entendre le donateur Ismaël OUÉDRAOGO. Pour lui, il a choisi de faire le don aux FDS compte tenu de la situation sécuritaire du pays qui les expose à plusieurs phénomènes, notamment cette maladie. En effet, « pratiquement au niveau des postes de contrôle qui sont sur l’axe Ouaga-Ouahigouya, les éléments travaillent avec beaucoup de difficultés liées au manque de matériel et de produits d’hygiène » . C’est à partir de ce constat que « j’ai décidé de leur offrir du matériel pour leur permettre de bien mener leur mission » , dit-il. Selon lui, cette cérémonie de remise de don est une occasion de lancer une fois de plus le message de respecter les mesures prises par le gouvernement et les consignes données par les spécialistes de la santé afin d’endiguer cette maladie qui se transmet facilement et qui, de nos jours, touche plusieurs personnes, avec des décès enregistrés. Se laver les mains régulièrement avec du savon ou avec du gel hydroalcoolique, porter les masques, éviter de se serrer les mains, et aussi respecter les mesures de distanciation sociale, telles ont été, entre autres, les consignes rappelées par le donateur à l’endroit des populations. « Nous devrons aussi et surtout œuvrer dans la solidarité, parce qu’il y a des gens qui pensent avoir les moyens de se protéger, mais si les autres ne sont pas protégés tout le monde est exposé » , affirme-t-il. Il a souhaité que cette maladie disparaisse du Burkina et dans le monde. Par ailleurs, il réitère son accompagnement dans la même dynamique aux différents services et aux populations qui fréquentent ces services.

Un geste qui vise à aider la population à prévenir le coronavirus

En somme, 1 000 gants, 300 gels hydro-alcooliques, 1 000 masques, 400 boules de savons et des calendriers ont été remis à la gendarmerie, à la police nationale, au GSP de la Maco, aux sapeurs-pompiers et à la police municipale. D’un montant global de 650 000 F CFA, ce geste vise à aider la population à prévenir la maladie. « Cela n’est qu’une première étape », rassure-t-il. Il poursuit en ses termes : « Nous souhaitions que la maladie finisse et disparaisse de nos cieux. Nous pensons faire le même geste à l’endroit du grand marché, des commerçants, et aussi à l’endroit des enfants de la rue, qui sont vulnérables » . « S’il faut apporter encore du soutien dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, nous n’allons ménager aucun effort pour intervenir dans ce sens » , conclut-il.

Pour le deuxième adjoint au maire, Mady OUÉDRAOGO, « ce matériel permettra de protéger les FDS dans ce contexte de Covid-19 ainsi que les usagers de ces services que sont nos populations. C’est aussi un signe qui montre que, quel que soit ce que les dirigeants font en matière de moyens matériels, l’apport des citoyens a toujours sa place. C’est pourquoi je traduis nos remerciements et reconnaissances à l’endroit du donateur tout en espérant que d’autres bonnes volontés suivront ce pas ».

Pour Mme OUÉDRAOGO, présidente de l’association Nekré, une jeune association de la ville de Ouahigouya, vu les conséquences de cette maladie dans le monde, « nous sommes là pour soutenir notre frère qui vient de faire ce geste si noble, nous demandons à toute personne capable de soutenir le gouvernement dans cette lutte, de le faire, car le gouvernement lui seul ne pourra pas » . Elle a lancé un appel à toutes les personnes de bonne volonté soucieuses du bien-être de la population de lui venir en aide, pour qu’elle puisse lutter contre cette maladie. Aux populations, elle a demandé de respecter les consignes du gouvernement.

Quant à Mme Aissata SAVADOGO, présente à cette cérémonie de remise de don, le coronavirus est une pandémie très grave qui tue, la population doit cependant respecter les consignes promulguées par le gouvernement ; ce n’est pas une maladie de riche, elle existe au Burkina, c’est une réalité, et elle s’attaque à toute personne. « Ensemble brisons les chaînes de transmission de la maladie en respectant les consignes » , a-t-elle conclu.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de redevabilité du Conseil régional du Centre-Ouest

02 juillet 2020.

Journée de dialogue et d’interpellation citoyenne de l’année 2019

Organisée par le conseil municipal de la commune de Fada, le mardi 30 juin 2020.

Afrobaromètre : diffusion de données sur l’opinion des Burkinabè sur la situation sécuritaire du pays Organisé par le CGD (Centre pour la Gouvernance Démocratique du Burkina Faso)

26 juin 2020 à Ouagadougou

 

Visiteurs connectés

0 visiteurs en ce moment

Total visite: