Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Prévention du Covid-19 : la mairie de Koudougou désinfecte les cités (...)

Prévention du Covid-19 : la mairie de Koudougou désinfecte les cités universitaires de la ville déjà en quarantaine

Depuis la déclaration de la pandémie du coronavirus au Burkina Faso, la mairie de Koudougou a mis en branle une batterie de mesures préventives. C’est ainsi que son service hygiène et assainissement, à la demande des responsables des cités universitaires de la ville, a procédé, ce 31 mars 2020, à la désinfection desdits lieux. Même si heureusement la commune de Koudougou reste jusque-là épargnée par la pandémie, ses premiers responsables entendent par cette action tout mettre en œuvre pour barrer la route à ce mal qui asphyxie actuellement le monde entier. Une opération qui vient donc s’ajouter à la liste de celles déjà menées (par exemple la désinfection du grand marché de la ville) par la mairie dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

C’est sous un soleil au zénith que les agents de la mairie ont débuté leur opération de désinfection. Première étape, la cité Pia, ou encore la cité des filles. C’est le chef de service des cités universitaires, Sierkone PERKOUMA, qui accueille les agents. Sans perdre de temps, ces derniers enfilent leurs combinaisons et préparent le matériel nécessaire pour l’opération. Pendant ce temps, les occupantes des lieux, environ vingt-cinq (25), se chargent de débarrasser leurs chambres de tout ce qui pourrait être endommagé par la désinfection. De son côté, M. PERKOUMA s’attelle à ouvrir les portes de celles qui avaient déjà pu rejoindre leur famille avant la mise en quarantaine des cités. Après quoi, les cinq agents de la mairie entament la désinfection totale des différentes chambres, des couloirs et des toilettes. Une fois terminé avec la cité Pia, cap sur les cités OUÉDRAOGO 1 et 2 où les mêmes manœuvres sont répétées par les cinq agents de la mairie.

Les chambres, toilettes et couloirs ont tous été désinfectés

Des mesures qui visent à prévenir la propagation de la maladie
« La cité universitaire est le lieu par excellence où l’on peut facilement contracter la maladie. Il ne faut pas attendre qu’il y ait un cas avant de commencer la prévention. » Cette déclaration de Seydou OUÉDRAOGO, Directeur régional des œuvres universitaires du Centre-Ouest, montre l’opportunité d’une telle action. Déjà, avant la mise en quarantaine des cités, des mesures avaient déjà été prises dans le sens de la prévention de la pandémie, telles que la fermeture des restaurants, grands lieux de regroupement des étudiants. A propos de la mise en quarantaine, il explique : « Étant donné que les étudiants sont à chaque fois en contact avec des personnes extérieures, le risque est élevé. Il fallait donc prendre les mesures qui s’imposent. »

Seydou OUEDRAOGO, directeur régional des oeuvres universitaires de Koudougou

L’opération de la mairie vient donc en appui à cette mesure de quarantaine prise par la direction régionale des œuvres universitaires. Selon le chef de service hygiène et assainissement de la mairie, Marcel ZONGO, la mairie ne pouvait pas rester les bras croisés dans la crise sanitaire que vit le pays, bien que, faut-il le rappeler, la commune n’ait pas encore été touchée par la pandémie. « Tout cela s’inscrit dans les activités préventives. Les cités regorgeant de plusieurs étudiants, il était nécessaire que la mairie accompagne les responsables des cités avec la désinfection afin de minimiser les risques. » Après cette opération, M. ZONGO dit ne pas exclure la possibilité que l’action soit reconduite, ne serait-ce qu’une fois par semaine, afin de renforcer le système de prévention. Mais avant, il espère que la mairie pourra, avec l’accompagnement des uns et des autres, se doter de plus de combinaisons adaptées afin de mener à bien la tâche.

Marcel ZONGO, chef de service hygiène et assainissement de la mairie de Koudougou

L’action de la mairie appréciée
La mairie de Koudougou, par cette action, vient une fois de plus de jouer pleinement son rôle de réponse à un besoin des populations de son ressort territorial. Ce que n’a d’ailleurs pas manqué de saluer le directeur régional des œuvres universitaires, visiblement très satisfait de la réponse immédiate qui a été donnée à sa requête. Un sentiment également partagé par les étudiants. Pour Blandine PALOGO, résidante à la cité Pia, c’est la preuve que les autorités municipales et universitaires se soucient des étudiants qui sont actuellement loin des parents. Même si elle explique que la quarantaine n’est pas facile à vivre à cause de l’ennui, elle dit comprendre la nécessité pour eux de rester dans cet état jusqu’à une amélioration de la situation. Elle a, par ailleurs, invité ses camarades à l’observance des mesures édictées car, dit-elle, il y va du bien-être de toutes et de tous.

Blandine PALOGO, résidante à la cité Pia

Le directeur régional a, quant à lui, appelé à la responsabilité de chacun dans cette période. « Il faut que les gens sachent que le mal est une réalité. Ce n’est pas de la fiction. Il y a encore malheureusement des gens qui pensent que c’est une maladie des riches. Il est important de respecter les consignes et les mesures prises. A l’ensemble des étudiants, nous savons qu’actuellement ce n’est pas facile, surtout pour ceux qui sont à l’externe et qui n’ont pas des parents à côté, et n’ayant pas eu la chance de retourner en famille à cause de la suspension de la mobilité inter-urbaine. Nous voulons qu’ils sachent que nous sommes de cœur avec eux. Nous continuons la réflexion pour voir comment les accompagner. » Mais d’ores et déjà, le Centre régional des œuvres universitaires déploie les moyens nécessaires afin de mieux accompagner les 250 étudiants en quarantaine que comptent les cinq cités de la ville.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits