Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Covid-19 : Koudougou toujours miraculeusement épargnée

Covid-19 : Koudougou toujours miraculeusement épargnée

Depuis l’entrée de la maladie du coronavirus au Burkina Faso le 9 mars 2020, la commune de Koudougou n’a pas encore enregistré de cas confirmé du Covid-19 à la date du 15 avril 2020, et ne souhaite pas en avoir. Comment les différents acteurs se sont organisés pour prévenir la maladie ? Quelles sont les dispositions qui ont été mises en place ? Nous avons rencontré quelques acteurs des différents comités.

Pour le maire de la commune de Koudougou, Maurice Mocktar ZONGO, il faut d’abord dire merci à Dieu, pour le fait qu’il a épargné la ville de cette maladie. Maintenant c’est aux habitants de poursuivre la bénédiction de Dieu, en prenant les dispositions pour respecter les consignes édictées par les autorités sanitaires de notre pays. Il s’agit du respect des gestes barrières, du lavage régulier des mains. Pour le maire de Koudougou, le coronavirus est une maladie de contact. Tant qu’on ne touche pas un objet souillé, tant qu’on n’entre pas en contact avec un malade, on ne peut pas être contaminé ; tant qu’on n’est pas à proximité d’un malade, on ne peut pas être contaminé. C’est pourquoi les élus locaux ont pris les dispositions pour sensibiliser toute la population, tous les commerçants des marchés et yaars, tous les tenanciers des débits de boissons et tous ceux qui fréquentent les lieux publics, pour qu’ils puissent, ensemble, prendre les dispositions pour observer les mesures édictées, afin de protéger la cité du Cavalier rouge. Il remercie toute la population, qui observe tant bien que mal ces mesures. Quand les élus sortent pour le contrôle du respect de ces mesures, ils trouvent que les citoyens respectent les mesures à environ 90%. Pour le bourgmestre de Koudougou, c’est déjà une bonne chose, parce que, dit-il, il est conscient que tout le monde ne peut pas changer de comportement en un temps record, et c’est de leur rôle de poursuivre la sensibilisation, la concertation et le développement des différentes idées, pour protéger les citoyens. Dès l’apparition de la maladie au Burkina Faso, le 9 mars 2020, déjà le lendemain les élus ont commencé à anticiper. C’est ainsi qu’ils ont tenu plusieurs rencontres avec les différents acteurs, qui ont adhéré aux mesures prises, en commençant par la fermeture des boîtes de nuit et des bars VIP de la ville de Koudougou, et ensuite les dispositions ont été proposées et adoptées par l’ensemble des acteurs. D’après le maire, beaucoup ne croyaient pas que Koudougou puisse accepter de se discipliner en un temps record pour éviter la maladie. Pour lui, sa ville n’est pas une ville rebelle mais une ville de vérité ; quand la vérité existe, les gens suivent et acceptent.

Selon Frédéric YAMÉOGO, président du Syndicat des commerçants de Koudougou, les commerçants de Koudougou ont retenu des mesures avant les mesures nationales. Il souligne que le marché central de Koudougou a 44 portes. Ils ont confectionné des lave-mains pour les 44 portes mais ils n’ont pas pu atteindre le nombre, c’est une association et la mairie de Koudougou qui les ont aidés pour le reste. De l’avis de Frédéric YAMÉOGO, ils ont commencé à mettre en œuvre les mesures barrières très tôt et cela se poursuit. Personne n’a le droit d’entrer dans les différents marchés de la ville sans avoir lavé ses mains. Le dispositif est mis à chaque entrée, et des jeunes ont été désignés pour veiller au respect de ces mesures.

Selon Dr Sylvain SOUBEIGA, médecin-chef du district sanitaire de Koudougou, avec les différentes autorités les mesures sont prises et actuellement il n’y a pas de cas de Covid-19 confirmé. Pour prévenir la maladie, il y a beaucoup de dispositions qui sont prises, parce que cela ne concerne pas seulement le secteur de la santé. Il y a une concertation qui est faite au quotidien au niveau des différents comités de gestion des épidémies – régional, provincial et communal. A chaque niveau il y a une décision qui est prise de manière concertée. Au niveau de la sensibilisation ils arrivent à toucher le maximum de personnes, et les gens acceptent d’observer les mesures barrières. Selon toujours Dr Sylvain SOUBEIGA, les dispositions sont prises au niveau des centres de santé pour protéger les agents de santé afin qu’ils puissent poursuivre la sensibilisation avec ceux qui fréquentent les centres de santé. Le district sanitaire de Koudougou est le plus grand des 7 districts sanitaires de la région du Centre-Ouest ; il couvre 7 communes et compte 59 formations sanitaires publiques.

Michel YAMÉOGO, Modérateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits