Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Koudougou : les radios locales se mobilisent face au coronavirus

Koudougou : les radios locales se mobilisent face au coronavirus

Le Covid-19, cette pandémie dont les conséquences touchent tous les secteurs de la vie des populations, a fait de la santé la principale préoccupation du moment tant au Burkina Faso qu’ailleurs. Les médias, dans ce contexte, notamment les radios locales, outils de proximité par excellence, se sont organisées pour continuer à jouer pleinement leur rôle, qui est de participer à la sensibilisation et à l’information des populations à la base. A Koudougou, les radios Palabre, Évangile Développement, ou encore Tilgré FM, sont de celles qui ont dû revoir leurs contenus pour faire face à la crise. Cette initiative des radios locales sera notamment soutenue par le Laboratoire Citoyennetés à travers le programme Depac, financé par la Coopération suisse.

La radio, de par sa facilité d’accès, constitue l’un des médias, sinon le média le mieux indiqué, pour faire face à des situations de crise comme celle que vit le monde entier en ce moment. Si elle a pendant longtemps été sollicitée pour mener des sensibilisations sur beaucoup de sujets entrant dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations, aujourd’hui, elle se présente, dans les zones rurales surtout, comme l’une des solutions pour l’éradication de la pandémie du coronavirus. Mais, à Koudougou, la crise sanitaire a réduit le nombre d’activités de couverture médiatique menées par les radios, ce qui ne manque pas d’impacter négativement le fonctionnement des radios.

« Il y a des activités qui ont été programmées avec un certain nombre de partenaires, mais à cause de la maladie l’on se retrouve obligé de les suspendre pour nous conformer aux directives prises par les autorités du pays », confie Simon GANSORÉ, directeur de la radio Palabre.
Malgré une baisse des recettes due à la suspension des activités, les radios, pour prendre en compte les besoins actuels des populations, ont procédé à la réadaptation de leurs programmes. De la radio Palabre en passant par les radios Évangile Développement et Tilgré FM, un accent particulier a été mis sur la sensibilisation et l’interpellation des populations quant aux mesures sanitaires et aux directives qui ont été prises par le gouvernement. Et des émissions interactives et des microprogrammes par exemple ont été conçus à cet effet.

Les hommes et femmes de médias de la ville font également bloc dans la lutte contre la pandémie

A côté de ces initiatives personnelles des radios, il y a celle prise par la Coordination des Communicateurs de Koudougou (CCK), organisation regroupant l’ensemble des hommes et femmes de médias (presses écrite et audiovisuelle) de la ville. « On s’est senti interpellé et nous avons entamé des démarches pour apporter notre contribution dans cette lutte à travers des émissions de sensibilisation et d’information des populations. Nous avons prévu des émissions hebdomadaires de formats interactifs pour pouvoir non seulement sensibiliser, mais aussi informer les populations, parce que lorsqu’on parle des mesures, il faut qu’elles soient expliquées le plus simplement possible afin que tous aient la même lecture par rapport à celles-ci. Nous estimons que la radio est le canal le mieux indiqué pour apporter ce type de message. En plus de cela, Il y aura des microprogrammes. L’une des forces des radios, c’est la capacité à pouvoir toucher le maximum de gens, c’est un outil accessible. Nous allons passer par le canal de la radio pour renforcer la sensibilisation qui est déjà faite sur le terrain », explique Simon GANSORÉ, président de la coordination.

Simon GANSORÉ, Directeur de la radio Palabre.

Lancée le 11 avril dernier, la première émission a été diffusée de 10h à 11h en français et de 11h à 12h en langue locale en synchronisation avec toutes les radios. Le maire de Koudougou, Maurice Mocktar ZONGO, était présent au lancement de cette émission que les populations de Koudougou et localités environnantes pourront désormais écouter chaque samedi. Quant à l’équipe de rédaction qui a été mise en place dans le cadre de ce projet, elle est composée de journalistes issus non seulement de la presse écrite, mais également de la presse audiovisuelle. Selon M. GANSORÉ, c’est une synergie qui va se poursuivre durant tout le temps que durera la crise, qu’il espère très court.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

1 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits