Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Lutte contre la Covid-19 : des journalistes de la région du Nord formés pour (...)

Lutte contre la Covid-19 : des journalistes de la région du Nord formés pour la production de bonnes informations

Le Laboratoire Citoyennetés, dans la mise en œuvre du programme DEPAC-2, financé par la Coopération suisse, a organisé, du 7 au 8 mai 2020, un atelier de formation des journalistes des médias partenaires dans la région du Nord. Cet atelier de 48 heures avait pour objectif de renforcer les capacités des hommes de médias de la région du Nord dans le traitement de l’information, dans le contexte actuel de la pandémie du coronavirus. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le maire de la commune de Ouahigouya, Basile Boureima OUÉDRAOGO.

Vue d’ensemble de la salle.

C’est sur le thème Lutte contre la Covid-19 et production d’une information de proximité crédible et efficace : règles et pratiques que les journalistes des huit radios partenaires et de la presse en ligne Faso Nord infos de la région du Nord ont échangé durant ces 48 heures de formation. Venus des provinces du Lorum, du Yatenga et du Passoré, les hommes de médias ont assisté à une formation pratique sur comment les médias doivent s’y prendre pour lutter contre la maladie à coronavirus.

Aubin Koumsongo présentant le plan de riposte de la commune de Ouahigouya.

A cet effet, le chargé de projet et de programme de la mairie de Ouahigouya, Aubin KOUMSONGO, a présenté le plan de riposte de la maladie à coronavirus de la commune de Ouahigouya, qui, dans son ensemble, doit mobiliser 160 745 000 F CFA pour l’atteinte des objectifs. Ce plan de riposte a pour objectif de renforcer les capacités de la commune de Ouahigouya pour lui permettre de mettre en œuvre des actions de riposte contre la Covid-19. Selon lui il vise à mobiliser l’ensemble des acteurs et des populations de la commune dans le suivi et le respect des mesures prises relatives à la prévention de la Covid-19, et, surtout, améliorer la capacité des acteurs et des populations dans la prévention et la lutte contre la Covid-19. En cela cette formation des journalistes est la bienvenue.

Selon le maire, cet atelier de renforcement de capacités va permettre de donner une information crédible aux populations. « Vous devrez à la fin de cette formation être en mesure de leur donner des messages crédibles et vrais afin qu’elles puissent vous croire et croire à la dangerosité de cette maladie », a laissé entendre le maire. En poursuivant dans ce sens il rappelle que dans les rédactions et dans le traitement de l’information, les journalistes doivent être clairs de sorte à éviter toute polémique.
Cette rencontre, qui a été très riche en contenu, a servi d’occasion à Jean ZOUNGRANA, chef de service promotion de la santé à la direction régionale de la santé du Nord, de revenir sur les modes de transmission, les symptômes, les mesures barrières et l’état des lieux de la situation de la maladie au Burkina Faso. À sa suite, le journaliste et chef de programme de la radio la Voix du Paysan, formateur, s’est entretenu avec les participants sur les stratégies d’élaboration de message de sensibilisation et sur les techniques de production d’émission table ronde. Il a donc été rappelé aux journalistes de respecter l’impartialité dans le traitement des informations, l’honnêteté, la justesse de l’information, l’indépendance, la diversité des points de vue, l’équilibre de l’information, et surtout d’éviter la stigmatisation ou la discrimination.

Pour permettre aux participants de mieux s’approprier les techniques apprises, des séances de travaux de groupe ont été instaurées sur place.

Les participants en pleins travaux de groupe.

A la fin de cette formation, Yassia SAWADOGO, journaliste à la radio Wend-panga, se dit heureux d’avoir pris part à cette formation : « J’ai appris pas mal de notions sur la maladie à coronavirus et je repars dans mon lieu de travail bien outillé et capable de donner avec certitude la bonne information concernant cette maladie aux populations afin de contribuer à la vaincre dans le Burkina Faso. »

Aguiratou KINDO, journaliste à la radio Voix du paysan, pense, elle, qu’il faut d’abord remercier le Laboratoire Citoyennetés et son partenaire la Coopération suisse, qui ont permis cette formation. Selon elle les hommes de médias sont parfois auteurs de mauvaises informations sur la toile. Cependant, la formation est venue rappeler à ceux qui savaient et apprendre à ceux qui ne savent pas que devant tout sujet il faut prendre du recul, analyser l’information, aller à la source, vérifier sa fiabilité avant de passer à sa diffusion. « Je repars aguerrie car là où il y avait des zones d’ombre me concernant sur la maladie du Covid-19, je les maîtrise désormais, je pourrai organiser des émissions sur cette maladie et donner la bonne information aux populations », a-t-elle conclu.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier d’information sur l’utilisation de la plateforme Civitac au profit des acteurs locaux du programme PReSS

Le 15 mai 2020 à 08h00 au CARDHI, sis à Samandin.

Lancement du plan de riposte Covid-19 du diocèse de Koudougou

Jeudi 04 mai à Koudougou.

Nouvel article N° 894
 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visite: