Vous êtes ica: Accueil > Actualité > 2019, une année d’action pour le conseil municipal de Koudougou

2019, une année d’action pour le conseil municipal de Koudougou

Le conseil municipal de la commune urbaine de Koudougou a tenu sa première session ordinaire de l’année 2020, les 11 et 12 Juin 2020, après 6 mois de retard dû à la crise sanitaire liée à la maladie à coronavirus.

Sur les 74 conseillers en exercice, 69 étaient présents. Huit (8) points étaient inscrits à l’ordre du jour, à savoir la lecture et l’amendement du procès-verbal de la quatrième session ordinaire du conseil municipal de l’année 2019, la présentation du rapport spécial du maire de l’année 2019, une délibération portant autorisation d’aménagement d’environ 25 hectares d’une partie du site de l’université Norbert-ZONGO, l’examen et avis sur les demandes des promoteurs immobiliers, l’examen et avis sur un projet de création d’un parc aquatique avec espace récréatif et de loisirs, l’examen et avis sur un projet de mise en circulation de tricycles aménagés pour le transport urbain, le point de la lutte contre la Covid-19 dans la commune de Koudougou et un point de divers.

Lors de cette session, le maire a fait au conseil municipal le compte-rendu de l’ouverture de l’abattoir municipal et demandé l’adoption d’une délibération fixant le montant de la taxe d’abattage. Il a aussi fait au conseil le compte-rendu des sorties de redevabilité dans les villages de la commune, le compte-rendu des travaux de la commission chargée de la reconstitution du procès-verbal d’attribution des parcelles du secteur 5 et celle devant examiner les procès-verbaux en instance de signature.

La présentation du rapport spécial à l’attention du conseil municipal, estime le maire, est tout un privilège, parce qu’elle constitue pour lui l’opportunité non seulement de rendre compte au conseil municipal et à l’ensemble des citoyens de l’exécution des missions qui lui sont assignées de par la loi au cours de l’année 2019, mais également de partager avec le conseil les cas de succès et de dysfonctionnement constatés au titre de ladite période. Le rapport spécial du maire s’est articulé autour de la situation de la commune sur les matières transférées, les activités et le fonctionnement des différents services de la commune ainsi que des organismes relevant de celle-ci, l’état d’exécution des délibérations du conseil municipal et la situation financière de la commune.

Pour ce qui est de la situation de la commune sur les matières transférées, les ressources financières transférées au cours de l’année 2019 concernent les domaines de la santé, l’éducation, l’eau et l’assainissement, la jeunesse, le sport et loisirs et la culture. D’après le maire, les ressources allouées en 2019 sont estimées à 411 866 262 F CFA. Elles ont permis à la commune de faire des réalisations dans les domaines de l’éducation et de la santé.

D’après Maurice Mocktar ZONGO, l’année 2019 a permis, entre autres, de procéder, avec l’appui de l’État et les partenaires, au reprofilage de la voirie urbaine de la ville de Koudougou longue de 10 km, de tenir la 2e édition de la journée de redevabilité, d’effectuer des sorties de redevabilité dans les villages de la commune, de présenter aux opérateurs économiques de la région du Centre-Ouest et à la diaspora de Koudougou en République de Côte d’Ivoire le Plan communal de développement (2018-2020) et les projets structurants à réaliser en Partenariat public/privé (PPP), d’entamer, d’une part, l’opération de reconstitution des attributaires de parcelles du secteur 5 - qui a permis de dresser un pré-procès-verbal partiel d’attribution des parcelles des sections AD, CH et CK dudit secteur et publié pour amendement avant sa signature - et, d’autre part, le traitement du passif foncier au secteur 8 et à l’université Norbert-ZONGO intimement liés.

Elle a par ailleurs permis de mettre fin à une opération illégale de lotissement au secteur 5 initiée par une agence de promotion immobilière, et de rappeler à la population que conformément aux textes en vigueur, toute opération immobilière est assujettie à l’autorisation préalable du conseil municipal, de lancer avec le gouvernement les travaux de construction de la cité de l’université Norbert-ZONGO, l’Unité de formation et de recherche ST et l’ouverture du lycée scientifique de Nayalgué, de poursuivre la réalisation d’infrastructures dans les domaines de l’éducation, la santé, la culture, l’hygiène, l’assainissement, l’eau potable, la promotion d’emploi des jeunes et femmes dans les secteurs et villages de la commune, ce qui augure de lendemains meilleurs, a-t-il conclu.

Michel YAMÉOGO Modérateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

4ème édition du forum des forces vives de la commune de Loumbila

Le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits