Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Décentralisation et participation citoyenne : les innovations de DEPAC (...)
Décentralisation et participation citoyenne : les innovations de DEPAC partagées avec les structures du MATDS

La commune de Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau-central, abrite depuis le lundi 15 mai 2023, l’atelier de partage des innovations du Programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation Citoyenne (DEPAC) avec les structures du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS). Cette activité organisée par la Cellule d’Appui à la Participation Citoyenne (CADEPAC) se tient les 15, 16, et 17 mai 2023.

L’atelier de partage s’inscrit dans une logique de continuité et de renforcement des acquis des interventions dans le secteur gouvernance et démocratie du programme DEPAC-3. Ce programme a pour objectif général d’assurer aux populations des collectivités territoriales un accès équitable et inclusif à des services publics de qualité dans le respect des référentiels de la décentralisation du Burkina Faso et de la cohésion sociale. En rappel, le programme DEPAC-3 est financé par la Coopération suisse. Il est piloté par trois mandataires que sont le Laboratoire Citoyennetés (LC), la CADEPAC et le consortium HELVETAS-GAC).

Monsieur Edgard Sié SOU, Secrétaire général du Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS)

Cela permettra de renforcer les connaissances des structures en charge de la décentralisation du MATDS sur les bonnes pratiques promues par le DEPAC et de construire une synergie entre les mandataires et ces structures dans le cadre du DEPAC-3. « Plusieurs activités sont menées dans le cadre de la décentralisation et il est bien qu’il y ait cette synergie, cette complémentarité pour permettre aux différents acteurs d’avoir la même vision de la conduite de la décentralisation dans notre pays », a fait savoir le Secrétaire général du MATDS.

Ces journées de partage ont connu des moments forts, à savoir la cérémonie d’ouverture et les travaux sur les innovations portées par les trois mandataires sur le programme DEPAC. La cérémonie d’ouverture des activités a eu lieu ce lundi 15 mai 2023 à Ziniaré. Elle a été présidée par le Secrétaire général du Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de La Sécurité (MATDS), Edgard Sié SOU. Elle a également connu la présence de Selina BEZZOLA du bureau de la Coopération suisse.

Sur le présidium : le SG/MADTS, Edgard Sié SOU (au milieu), Selina BEZZOLA du bureau de la Coopération suisse et Adama BATIONO de la DGCT.

Pour sa part, Selina BEZZOLA a insisté sur le fait que cette mise à l’échelle nécessite une coordination interne entre les structures du MATDS au cours des actions du DEPAC et du SYNAD (Programme d’appui au Système National de la Décentralisation), mais aussi une synergie entre les mandataires et les structures du MATDS. « Nos attentes, le long de ces séances de travail, c’est de permettre un échange franc, ouvert qui mettra en lumière non seulement les aspects positifs, mais aussi et surtout les enjeux et défis à relever », a-t-elle souligné.

C’est environ une quarantaine de participants qui sont réunis pour échanger autour des innovations du DEPAC-3. Ces participants sont issus de la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT), l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT), le Secrétariat permanent de la Conférence nationale de la décentralisation (SP/CONAD), la Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS) et de la Coopération suisse. Les travaux seront mis à profit pour permettre à chacun des mandataires du programme de présenter ses innovations et outils développés dans le cadre du DEPAC-3.
Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité