Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Éducation : 1 000 nouveaux bacheliers, un projet pour orienter les futurs (...)
Éducation : 1 000 nouveaux bacheliers, un projet pour orienter les futurs étudiants

Le mardi 18 juillet 2023, l’association Les merveilles du Faso a organisé un panel dénommé 1 000 nouveaux bacheliers. Cette troisième édition a pour but d’aider les étudiants à mieux choisir leur filière, pour une meilleure insertion professionnelle plus tard. C’est l’honorable Daniel SAWADOGO qui a parrainé ce panel tenu dans la salle du Cenasa.

Dès le début du panel, Charlemagne BILGO, président de l’association Les merveilles du Faso, a présenté l’activité du jour ainsi que l’association dont il est le porteur. « L’association Les merveilles du Faso est une structure à but non lucratif qui œuvre dans deux volets principalement :la promotion de la culture et l’incitation des jeunes à l’entrepreneuriat. Et cette activité de ce jour, 1 000 nouveaux bacheliers, s’inscrit dans le deuxième volet. Ce projet 1 000 nouveaux bacheliers - est une initiative qui est à sa troisième édition. Par ce projet nous travaillons sur l’orientation académique des jeunes bacheliers en les aidant à répondre à ces trois questions : comment choisir ma filière à l’université ? comment réussir mon année universitaire ? et comment concilier étude et entrepreneuriat et profession des jeunes. » Cette activité a été précédée de deux autres panels d’orientation, celui de Pô et celui de Koupéla, et un encadrement de près de 2 000 élèves dans la préparation de leur baccalauréat.

Charlemagne BILGO, président de l’association Les merveilles du Faso.

Le parrain de cette activité, l’honorable Daniel SAWADOGO, a, lors de son allocution, félicité les nouveaux bacheliers avant de leur prodiguer des sages conseils : « Vous avez relevé le défi avec succès, et cela mérite d’être ovationné. Vous pourrez vous sentir submergés par des attentes et des responsabilités qui vous incombent désormais. Mais laissez-moi vous dire que vous avez déjà prouvé votre valeur en obtenant votre diplôme du baccalauréat. L’université est un endroit où vous pourrez explorer vos passions, cultiver votre curiosité, et donner vie à vos idées les plus audacieuses. Cependant, rappelez-vous toujours que le véritable apprentissage ne se limite pas à l’acquisition des connaissances académiques. Soyez des citoyens engagés et contribuez positivement à votre communauté et soyez conscients de l’impact que vous pouvez avoir sur le monde qui vous entoure. »

« N’oubliez jamais l’importance de l’empathie, de la compassion, et de l’intégrité », dixit l’honorable Daniel SAWADOGO.

Après une pause musicale avec l’artiste Lova, Dr Dieudonné TIBRI s’est entretenu avec les nouveaux bacheliers sur le choix des filières. Il a d’abord présenté les différentes personnalités psychologiques, à savoir les personnes extraverties et celles introverties. Il a ensuite présenté les quatre positions qui sont les visions que l’on a sur soi et sur les autres. La position « +/+ », celle du leader, a été présentée comme l’idéal vers lequel on doit toujours tendre. « Ce sont des personnes qui se respectent et respectent les autres. Elles sont conscientes de leur potentiel, de leur valeur et celles des autres. Elles aident les autres à progresser : ce sont des leaders. » Il a par ailleurs présenté les différents tempéraments auxquels il a associé les profils professionnels possibles :
• Le nerveux pourrait aspirer aux fonctions comme : gestionnaire d’entreprise et de projet, administrateur, statisticien, ingénieur, etc.
• Le sanguin pourrait envisager d’être médecin, pharmacien, hommes d’affaires, avocat, communicateur, etc.
• Le bilieux pourrait embrasser le métier de médecin, superviseur, journaliste, formateur, architecte, arts du spectacle
• Le flegmatique, quant à lui, pourrait être un bon gestionnaire d’entreprise et de projet, un administrateur, un statisticien, etc.

Le pari des 1 000 bacheliers est atteint.

Convaincu que les choix de la filière d’études et de l’université sont capitaux pour la réussite universitaire et professionnelle, Dr TIBRI a par la suite présenté les types de bac au Burkina, ainsi que les filières auxquelles ils donnent droit. Il a aussi présenté le CAMES et son rôle pour l’ouverture des universités et la reconnaissance des filières. S’en est suivis la présentation des universités et le processus d’orientation dans les universités publiques et privées. Il n’a pas manqué d’instruire les futurs étudiants sur le foner, les bourses nationales et internationales, passant par celles intermédiaires. Ariane SAWADOGO, étudiante en administration au Canada, a, à cet effet, partagé son expérience et présenté sa structure ‘’Barka Imagration’’, pour aider les jeunes étudiants qui désirent aller étudier au Canada.

Charlemagne BILGO a achevé le panel en prodiguant des conseils pratiques aux futurs étudiants.

Yves Joël YANOGO, Observateur Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité