Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Agriculture au Burkina : Le ROPSA-B met en place une plate-forme de (...)
Agriculture au Burkina : Le ROPSA-B met en place une plate-forme de plaidoyer et un groupe de réflexion sur les politiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle

Le réseau des organisations paysannes pour une synergie d’action au Burkina (ROPSA-B), dans le cadre du projet FASOVEIL, a organisé un atelier les 25 et 26 août 2023 à Ouagadougou. Cet atelier a permis la mise en place d’une plate-forme nationale de plaidoyer et un Groupe de Réflexion et d’Anticipation sur les Politiques de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (GRAP/SAN).

Le premier jour a consisté à former et informer les différents représentants des structures agricoles du Burkina sur le projet FASOVEIL ainsi que sur les actions du ROPSA. Ainsi Touré DAHOUROU, chargé de suivi-évaluation au Laboratoire Citoyennetés, a présenté le projet FASOVEIL aux participants. FASOVEIL est un projet multi-acteurs dont l’objectif principal est de renforcer la culture démocratique à travers l’exercice de la redevabilité citoyenne, notamment par les femmes et les jeunes.
Selon M. DAHOUROU, les objectifs spécifiques sont : « L’amélioration de la qualité de formulation et de mise en œuvre des politiques publiques grâce à la contribution et à l’influence des Organisations de la société civile et des médias. Il s’agit aussi de faciliter de l’accès des populations, et en particulier les jeunes et les femmes, à des informations de qualité contribuant à l’amélioration de la libre expression citoyenne et à la prise en compte effective des besoins de cohésion sociale dans la paix, de développement durable, inclusif et équitable. »
Il a aussi présenté les thématiques du projet qui sont : la lutte contre la corruption, les réformes politiques nationales, la décentralisation et la gouvernance locale, la gouvernance des ressources minières, la gouvernance du secteur de la sécurité, la réconciliation nationale et la cohésion sociale, la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
Les questions des participants ont permis à M. DAHOUROU de faire le lien entre le projet FASOVEIL et ROPSA qui intervient dans le domaine agricole et alimentaire. En effet, dans le cadre de FASOVEIL, le ROPSA-B met en œuvre le projet intitulé « Projet de Suivi Citoyen des Politiques de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Burkina Faso (PSC/PSAN-BF) ».

Lire aussi : Lancement opérationnel de FASOVEIL : La contribution des OSC et des médias à la stabilisation des territoires débattue

Jules ZONGO, président du ROPSA-B, présentant sa structure

A sa suite, Jules ZONGO, président du ROPSA-B, a présenté les missions de sa structure qui œuvre pour l’essor de l’agriculture burkinabè. « Notre mission est d’analyser et de suivre les politiques agricoles afin de plaider pour le développement de l’agriculture dans notre pays », déclare M. ZONGO. Il a précisé que le ROPSA-B organise régulièrement des formations, des échanges d’expériences et un appui-conseil aux agriculteurs. Les thématiques évoquées dans leurs formations sont entre autres : le crédit agricole, l’assurance agricole, la transformation des produits agricoles, etc. Créé en 2015, le ROPSA, selon son président, a à son actif une multitudes d’activités parmi lesquelles la formation de 220 responsables des organisations paysannes sur le 9e Acte uniforme OHADA, ainsi que les différents plaidoyers auprès du CNT et auprès des différents candidats aux élections présidentielles.

Lire aussi : FASOVEIL : Les sept OSC partenaires à la Délégation de l’Union européenne

Maurice SANDWIDI, en sa qualité de chargé de projet du ROPSA, a, quant à lui, présenté le projet du ROPSA dans le cadre de FASOVEIL : « Projet de suivi citoyen des politiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso (PSC/PSAN-BF). L’objectif de ce projet de 3 ans est de « Contribuer au renforcement de la culture démocratique à travers l’influence des politiques publiques agricoles en faveur d’une sécurité alimentaire, nutritionnelle et durable pour l’intérêt général et la paix sociale », a-t-il fait savoir.

Photo de famille des membres de la plate-forme nationale de plaidoyer, de réflexion et d’anticipation sur les Politiques de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (GRAP/SAN)

Après avoir compris le projet FASOVEIL, le rôle du ROPSA dans sa mise en œuvre, les participants ont procédé lors de la deuxième journée, à la mise en place d’une plate-forme nationale de plaidoyer et un Groupe de Réflexion et d’Anticipation sur les Politiques de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (GRAP/SAN). Elle est composée des 15 organisations membres du ROPSA et les 13 structures alliées. Ces membres de la plate-forme ont pour mission :

  • De participer aux rencontres périodiques de réflexion sur les problématiques de la S-SAN,
  • D’aider à l’identification des indicateurs de suivi et des sujets de plaidoyer,
  • De participer aux différentes rencontres de concertation,
  • De porter le plaidoyer.

Cette plate-forme sera soutenue par les relais régionaux identifiés par l’assemblée. Les personnes ressources de ces relais locaux ont également été choisies séance tenante. Ces relais régionaux ont un rôle de veille sur la mise en œuvre des politiques de sécurité alimentaire au niveau régional.

Yves Joël YANOGO, Observateur Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité