Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Sapouy : entretien avec Théophile NÉBIÉ, le promoteur du concept "Allons à (...)
Sapouy : entretien avec Théophile NÉBIÉ, le promoteur du concept "Allons à Latian"

Le président de l’Association sportive de Latian, en collaboration avec les autorités coutumières de Latian, a initié des journées de retrouvailles dénommées "Allons à Latian". De quoi s’agit-il ? Comment l’initiative est-elle née ? Quel est l’objectif de ces journées de retrouvailles ? Nous avons rencontré Théophile NÉBIÉ, le promoteur du concept, le 29 octobre 2023 lors de la première journée des retrouvailles à Latian, pour avoir plus d’éclaircissements.

Civitac : Bonjour, Monsieur NÉBIÉ. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le concept "Allons à Latian" et comment il a vu le jour ?
Théophile NÉBIÉ : L’idée du concept "Allons à Latian" est venue du Centre de formation en football de Latian, créé par l’Association sportive de Latian. Le comité, après une rencontre, a proposé l’organisation des journées de retrouvailles dénommées "Allons à Latian". Ces journées devraient débuter après nos activités d’inauguration du Centre de formation et une visite des joueurs du Centre à Ouagadougou.

Image d’une prestation artistique lors de la première journée de retrouvailles "Allons à Latian".

Quel est l’objectif de ces journées de retrouvailles à Latian ?
L’objectif de "Allons à Latian" est de regrouper les ressortissants du village, des villages environnants, et ceux-là-mêmes qui sont en dehors de la province, pour essayer de vivre ensemble, valoriser la culture et les mets locaux. L’Association sportive de Latian elle-même a pour mission de travailler à la promotion de la culture nouni et du vivre-ensemble.

Quelles sont les activités prévues au cours de ces journées ?
Il est prévu des matchs de football entre villages, des prestations artistiques, la vente de mets locaux et des jeux.

Image du match de football qui a opposé l’équipe de FC Latian à celle de Nékrou, village environnant.

À la fin de cette première journée, est-ce que vos objectifs ont été atteints ?
Oui, nous pouvons dire que notre objectif a été atteint, parce que les gens sont vraiment sortis. En plus de l’équipe du village de Nékrou, des ressortissants d’autres villages étaient présents et chacun s’est donné. Nous étions inquiets, mais vu la mobilisation, notre objectif a été atteint. Nous avons saisi l’occasion pour donner le programme de la journée prévue fin novembre. À cet effet, en plus des autres activités, nous prévoyons une course cycliste féminine où la gagnante repartira avec un vélo.

Et quelles ont été les principales difficultés que vous avez rencontrées lors de l’organisation de cette première journée ?
La principale difficulté que nous avons rencontrée, c’est la mobilisation. Pour pouvoir le faire, c’est toutes les couches qu’il fallait toucher : les jeunes, les personnes âgées, les enfants et les femmes. La difficulté, c’était comment amener les gens à comprendre et à adhérer, parce qu’à Sapouy même des gens ont essayé des activités de mobilisation, mais n’y arrivent pas correctement. Notre journée de retrouvailles "Allons à Latian" est une première dans notre localité et encore au village. Il nous fallait donc courir après les gens jour après jour pendant 1 mois pour leur expliquer le concept et les faire adhérer.

Nous avons aussi rencontré des difficultés financières. Par exemple, la location des chaises et des bâches demandait des moyens.

Une autre difficulté que nous avons rencontrée est le fait que la culture tend à disparaître. Nous avons par exemple été confrontés au mauvais état des tam-tam des griots, que nous avons dû réparer à nos frais.

Image de la banderole de l’Association sportive de Latian.

Lire aussi : Sapouy : le Centre de formation en football de Latian ouvre officiellement ses portes

Quel est l’appel que vous lancez à la population  ?
"Allons à Latian" c’est aller à Sapouy, parce que ce sont des frères. Je demande à toute la population de Sapouy de faire de ces retrouvailles les leurs, qu’elle soit présente aux prochaines journées et surtout qu’elle apporte son soutien. C’est grâce à notre Centre que les retrouvailles ont pu se tenir. Le Centre a aussi des ambitions et des besoins. Nous avons annoncé, en avril passé, le besoin d’une salle de projection. Par la grâce de Dieu, nous avons commencé la confection des briques pour la réalisation de cette salle. Nous avons pu obtenir une tonne de ciment, mais nous avons toujours besoin de ciment, de fer, de briques, de tôles et de bien d’autres choses pour la construction de cette salle. Si nous arrivons à le faire, la mobilisation sera beaucoup plus facile. Nous avons besoin d’eau aussi pour les enfants et nous demandons à toutes les bonnes volontés de nous accompagner.

Les journées de retrouvailles "Allons à Latian" sont prévues pour le dernier dimanche de chaque mois.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité