Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Culture au Burkina Faso : les Sénoufos sont à l’honneur
Culture au Burkina Faso : les Sénoufos sont à l’honneur

La 7e édition de la journée culturelle sénoufo s’est tenue ce samedi 25 novembre 2023 à Ouagadougou. Le thème retenu pour la présente édition est : « Préservation des valeurs culturelles sénoufo dans un contexte de crise sécuritaire : enjeux, défis et perspectives ». Cette activité a été dirigée par le comité d’organisation, avec à sa tête Seydou TRAORÉ.

La journée sénoufo est une initiative culturelle qui vise à créer un cadre de rencontre des membres de la communauté pour la promotion de la culture sénoufo, les liens de solidarité et de fraternité, afin de renforcer la cohésion sociale et la paix. Elle a été marquée par une conférence publique sur le thème : « Préservation des valeurs culturelles sénoufo dans un contexte de crise sécuritaire : enjeux, défis et perspectives ». Des rythmes de chansons et de danses de la culture sénoufo, des expositions d’objets d’art et des expositions-vente de mets locaux sénoufo ont aussi été à l’ordre du jour.

Quelques participants à la conférence publique de la journée culturelle sénoufo.

Cette conférence, qui a porté sur le thème de la présente édition, a été animée par le socio-anthropologue Dr Lamissa BENGALY. Pour lui, la culture sénoufo, à l’instar des autres cultures du Burkina Faso, est confrontée à d’énormes défis.

Dans sa communication, il a dégagé des perspectives pour favoriser la pérennité de la culture sénoufo. Il est persuadé qu’un état des lieux, de ce que chaque culture a perdu dans l’avènement de la mondialisation, doit être fait. « Cela nous permettra de renforcer la promotion des valeurs toujours présentes (la langue) afin de ne pas les perdre », a-t-il affirmé.

Lire aussi : Burkina Faso : Un mois pour célébrer le patrimoine national

Le socio-anthropologue Dr Lamissa BENGALY, fin connaisseur de la culture sénoufo, n’a manqué aucune des précédentes éditions. D’après lui, « à la création du monde, le Sénoufo avait été déjà devancé par le calao, le crocodile, le serpent, le caméléon et la tortue, qui sont fortement représentés dans les masques et les différentes créations artistiques, dont les batiks ».

Le socio-anthropologue Dr Lamissa BENGALY.

Dans l’imaginaire, ces esprits ou forces (émanant de ces animaux) sont très puissants et susceptibles d’agir sur les êtres, le sol et le climat. La relation avec ces puissances donne lieu à la réalisation de statues et masques en bois par les sculpteurs spécialisés (kulubele) et les forgerons (fonobele). Ces objets, qui ne sont ‘’sacrés’’ qu’après avoir été utilisés lors d’un rite, peuvent avoir plusieurs fonctions. Les Sénoufos pratiquent une religion fondée sur la croyance en un dieu créateur « Koulotyolo » et en une déesse mère « Katyelo » chargée d’organiser le monde.

La culture est un élément indissociable et incontestable à l’existence et à l’affirmation d’un peuple. Elle fait partie des grands axes de développement de chaque État, notamment du Burkina Faso.

Lire aussi : Burkina Faso : le bilan à mi-parcours 2023 du Cadre sectoriel de dialogue « Culture, Tourisme, Sports et Loisirs » relativement satisfaisant

Une troupe musicale sénoufo accompagnée par des participants en pas de danse.

La tenue de la7e édition de la journée culturelle sénoufo fut un grand succès. Pour les prochaines éditions, les organisateurs prévoient d’inviter d’autres communautés pour favoriser le brassage culturel, et par ricochet le vivre-ensemble.

Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité