Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Fada N’Gourma : des jeunes leaders de la paix sont outillés sur les (...)
Fada N’Gourma : des jeunes leaders de la paix sont outillés sur les techniques d’animation en lien avec la cohésion sociale et le vivre-ensemble

Le Réseau des jeunes pour le développement économique et la gouvernance au Burkina Faso (RJDEG/BF) a organisé, à Fada N’Gourma, du 5 au 7 décembre 2023, un atelier de formation de 30 jeunes leaders sur les techniques d’animation de prévention et de gestion pacifique des conflits. L’objectif poursuivi par cet atelier était de renforcer les capacités des jeunes leaders sur la paix, la tolérance et le vivre-ensemble, et sur l’extrémisme violent et le radicalisme.

Depuis 2015, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire qui se caractérise par des attaques terroristes, des violations et atteintes des droits humains, la montée de l’extrémisme violent, le déplacement massif et forcé des populations. A cette crise sécuritaire et humanitaire s’ajoutent des conflits entre agriculteurs et éleveurs, des conflits fonciers, des conflits politiques, des conflits coutumiers, etc.

C’est pourquoi il est important que l’ensemble des acteurs, notamment les Organisations de la société civile, s’engagent dans des actions de promotion de la paix et de la cohésion sociale pour prévenir et contribuer à la résolution de certains conflits latents surtout. Les conflits communautaires fragilisent le tissu social dans la région de l’Est, ce qui favorise l’enrôlement des jeunes par les groupes armés terroristes, la montée de l’extrémisme violent et le radicalisme.

Au regard de tous ces fléaux qui mettent en péril la cohésion sociale et notre vivre-ensemble, le RJDEG/BF, avec l’appui de l’USAID, a mis en œuvre un projet sur la paix et la cohésion sociale au profit des jeunes de la région de l’Est en 2020. A la fin du projet, les jeunes ont formulé des recommandations en vue de réaliser des activités de formation et de sensibilisation, notamment des causeries éducatives sur la promotion de la paix et de la cohésion sociale dans la commune de Fada N´Gourma.

Remise symbolique d’attestation aux jeunes leaders de paix.

Cette recommandation a été motivée, d’une part, par le nombre très élevé des personnes déplacées internes et par le développement des conflits communautaires latents en lien avec la politique, le foncier et la chefferie coutumière dans la commune de Fada N´Gourma.
LIRE AUSSI : Nord : le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations unies organise une session d’échange et de sensibilisation avec les jeunes de la région

C’est dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations ci-dessus que le RJDEG/BF a bénéficié de la part du Laboratoire Citoyennetés un appui pour la tenue d’un atelier de formation de 30 jeunes leaders sur les techniques d’animation de prévention et de gestion pacifique des conflits. Cette activité vise à outiller les jeunes leaders, appelés « Gilets blancs », de compétences nécessaires pour mieux conduire les activités de causeries éducatives et de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale au profit des jeunes issus des différents QG des secteurs de la commune de Fada N’Gourma.

Alidou MAÏGA, président du RJDEG/BF.

Pour le président du RJDEG/BF, Alidou MAÏGA, au sortir de cet atelier de formation, les Gilets blancs seront répartis dans les différents secteurs de la ville de Fada et seront accompagnés par des superviseurs pour une bonne mise en œuvre des sensibilisations.

Par ailleurs, il faut noter que la présente activité s’inscrit dans l’atteinte des objectifs de la Stratégie nationale sur la cohésion sociale (SNCS) 2021-2025 et de son Plan triennal 2021-2023, et du Pilier 4 du Plan d’action de la stabilisation et de développement (PA-SD) de la Transition. Cette activité permettra également de renforcer la paix et la cohésion sociale entre les jeunes et le vivre-ensemble entre les populations hôtes et les personnes déplacées internes.

Photos de famille de l’atelier.

Luc COMBARY, Observateur Civitac, Fada N’Gourma

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité