Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Engagement citoyen dans la lutte contre la corruption au Burkina : les (…)
Engagement citoyen dans la lutte contre la corruption au Burkina : les femmes Manga prêtent l’oreille à l’ASCE/LC

Les femmes de la commune de Manga, Centre-Sud, se sont mobilisées à la rencontre de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC) ce vendredi 15 mars 2024 au Conseil régional du Centre-Sud. Plusieurs femmes issues de différentes OSC sont venues s’imprégner des composantes du nouvel arsenal juridique sur la lutte contre la corruption au Burkina Faso.

Cette rencontre a réuni les femmes comme acteurs prioritaires issues de plusieurs associations et réseaux des femmes de la commune de Manga. Aussi, étaient présents, des responsables administratifs et leaders d’opinions de la région du Centre-Sud. Tous sur un seul sujet de débat à savoir la lutte contre la corruption. Une rencontre initiée par l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption. Ladite rencontre entre dans le cadre de la compagne d’information, de sensibilisation et de conférences éducatives sur la loi de la lutte anti-corruption à l’endroit des populations de différentes couches sociales dans les départements et communes des régions des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Sud et du Centre-Ouest.
L’objectif est de transposer l’arsenal juridique sur la lutte contre la corruption chez les femmes et faire d’elles des actrices clés de la lutte. Il s’agit de la loi n°004 /CNT/2015 du 03 mars 2015 portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso.
Le secrétaire général de la province, Innocent Ouattara, représentant le Haut-commissaire de la province de Zoundwéogo, a trouvé judicieux de tenir cette conférence dans la ville de Manga. Selon lui « disposer d’une arme est une bonne chose mais connaitre l’usage et savoir s’en servir est mieux. C’est pour faire face aux défis de la prise en main de cette loi que L’ASCE/LC vient de lancer cette campagne nationale d’appropriation de la loi n°004 /CNT/2015 afin de mieux armer les leaders d’opinions, religieux et coutumiers, responsables d’associations et de service, composante essentielle de ce combat ».

Lire aussi : Lutte contre la corruption au Burkina : l’ASCE/LC échange avec les jeunes de Manga

Une vue des participants

A l’issue de la présentation de Jean-Baptiste Zongo, contrôleur d’Etat, on retient que le but principal de la loi est de renforcer les mesures visant à prévenir et à combattre la corruption au Burkina, promouvoir l’intégrité, la responsabilité et la transparence dans la gestion des secteurs privé et public ; faciliter et appuyer la coopération internationale et l’assistance technique aux fins de la prévention et de la lutte contre la corruption y compris le recouvrement d’avoirs.

La photo de famille

Pour rappel, la loi n°004 /CNT/2015 ainsi que ses décrets d’application ont pour objet la prévention et la répression de la corruption, un fléau qui freine un développement durable au Burkina Faso.

Tewende Emmanuel SAWADOGO, Observateur Civitac, Manga

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité