Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Lutte contre la corruption au Burkina : l’ASCE/LC échange avec les jeunes de (...)
Lutte contre la corruption au Burkina : l’ASCE/LC échange avec les jeunes de Manga

L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE/LC) a rencontré la jeunesse de Manga ce samedi 16 mars 2024 à l’Hôtel de ville. Pendant deux heures ils ont échangé sur la loi n°004 /CNT/2015 portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso.

Dans le cadre de sa politique de sensibilisation et de formation à la prévention et la répression de la corruption et à la faveur de la loi anti-corruption (loi n°004 /CNT/2015 du 03 mars 2015), l’ASCE/LC organise des campagnes d’information et de sensibilisation au profit des communes, écoles et établissements d’enseignement général et professionnel, à l’endroit des leaders religieux et coutumiers, responsables administratifs, forces de l’ordre, des élèves et étudiants, des responsables associatifs et autres responsables de jeunes et de femmes. C’est dans cette dynamique que l’ASCE/LC s’est déployée à Manga à la rencontre des jeunes afin de les outiller en la matière.
Pendant deux heures, il a été question de la mise en lumière de la loi n°004 /CNT/2015 du 03 mars 2015 portant prévention et répression de la corruption au Burkina.

Lire aussi : Engagement citoyen dans la lutte contre la corruption au Burkina : les femmes Manga prêtent l’oreille à l’ASCE/LC

Les Jeunes en Pleine Conférence

Pour Jean-Baptiste Zongo, contrôleur d’Etat et conférencier du jour, « cette loi qui s’inspire grandement de la convention des Nations-unies relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et ses infractions assimilées, renferme des meilleures dispositions en la matière, propulsant du coup notre pays vers les standards internationaux des meilleurs législations anti-corruption. »

Jean Baptise Zongo, contrôleur d’Etat et conférencier du jour

Quant aux jeunes, il se sentent une fois de plus ouillés sur un sujet d’importance et d’actualité dans le pays des Hommes intègres, notamment la corruption. Afissatou DIARRA, participante et membre de l’Association pour la Promotion du Leadership des jeunes(APLJ), a laissé entendre : « Cette conférence vient une fois de plus renforcer l’engagement des jeunes de Manga à prévenir et à combattre la corruption. Elle nous permettra de promouvoir l’intégrité, la responsabilité et la transparence dans la gestion des secteurs public et privé ».

Une vue de l’ensemble des participants

L’ASCE/LC entend toucher le maximum de jeunes dans la région du Centre-Sud et ceux d’autres régions en leur inculquant les valeurs de l’intégrité, de la transparence et de la bonne gouvernance à travers cette campagne de sensibilisation.

Tewende Emmanuel SAWADOGO, Observateur Civitac, Manga

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Gestion des collectivités : formation des membres de la Délégation spéciale du Centre-Sud
La Délégation spéciale régionale du Centre-Sud, dirigée par Massadalo Yvette NACOULMA/SANOU, a organisé un atelier de formation pour ses membres les 4 et 5 juillet 2024 à Pô, chef-lieu de la province (...) Lire la suite
Première session extraordinaire de la Délégation spéciale de Sapouy : la commune présente un taux d’hygiène de 26,2%
La commune de Sapouy présente un taux d’hygiène de 26,2%. C’est ce qui est ressorti lors de la première session extraordinaire de l’année 2024 de la Délégation spéciale. C’était le 12 juillet 2024, dans (...) Lire la suite
Le Fonds minier de développement local : un levier pour le développement local, expliqué aux acteurs du Centre-Sud
Le lundi 8 juillet 2024, Manga, chef-lieu de la région du Centre-Sud, a accueilli un atelier régional dédié à la vulgarisation du guide d’utilisation du Fonds minier de développement local (FDML). (...) Lire la suite
Toute l'actualité