Vous êtes ici: Accueil > Actualité > FASOVEIL : La première mouture du rapport alternatif en élaboration
FASOVEIL : La première mouture du rapport alternatif en élaboration

La Laboratoire Citoyennetés, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Faciliter la veille citoyenne et la Redevabilité avec la Société civile » (FASOVEIL), a organisé un atelier de production du rapport alternatif, du 13 au 15 mai 2024, à Koudougou. L’atelier a abouti à la rédaction de la première mouture du document et à la formulation de projets communs de plaidoyers politiques à prendre en compte dans le rapport alternatif.

L’élaboration et la diffusion d’un rapport alternatif, basé sur la production d’évidences des sept (7) premières thématiques du projet « Faciliter la veille citoyenne et la Redevabilité avec la Société civile » (FASOVEIL), sont l’un des résultats majeurs attendus dudit projet. Le rapport alternatif se veut un instrument d’analyse, de suivi des actions de développement, mais aussi un outil de dialogue entre l’État et la société civile. Il est un document de la société civile qui doit apporter une lecture critique et responsable, nuancée et crédible des efforts de développement au niveau national. Mieux, il est un document qui ressort la perception des citoyens sur les différents chantiers de développement. Le Laboratoire Citoyennetés, dans le but de produire ledit rapport alternatif, a organisé un atelier, du 13 au 15 mai 2024, à Koudougou.

Lire aussi : FASOVEIL : le processus d’élaboration du rapport alternatif lancé

Ces soixante-douze (72) heures de travaux ont réuni une trentaine de participants

« C’est un atelier de production sur les différentes thématiques sur lesquelles nous avons travaillées durant l’année N-1. C’est-à-dire qu’au cours de l’année 2023, nos différentes structures partenaires ont travaillé sur des thématiques en termes de veille citoyenne et de suivi des politiques », a indiqué Babou ZIO, chargé de programme du projet FASOVEIL. Il a poursuivi que des données ont été collectées à cet effet, auprès des structures partenaires et des citoyens sur la mise en œuvre des politiques publiques, notamment le référentiel national de développement. « C’est en quelque sorte, la première mouture de notre rapport que nous sommes venus pour élaborer. Nous avons mis en exergue des objets de plaidoyer, c’est-à-dire les recommandations phares sur lesquelles nous attendons l’État pour les prochaines années », a complété M. ZIO.

Babou ZIO, chargé de programme du projet FASOVEIL

Ces soixante-douze (72) heures de travaux ont réuni une trentaine de participants issus de l’équipe de coordination du projet, l’équipe de consultants et des membres du comité de suivi d’orientation du processus d’élaboration du rapport. Ils ont assisté pendant l’atelier à la présentation des outils d’analyse thématiques, la présentation des thématiques par groupe et l’identification des objets de plaidoyer. « Après cet atelier, nous allons assister bientôt à la pré-validation de ce rapport qui va mobiliser l’ensemble des acteurs du développement, que ce soit les services techniques de l’État, les partenaires techniques et financiers, la société civile ou même le secteur privé. Après, il y aura une validation de ce rapport et à l’issue de sa validation, nous allons le diffuser auprès des autorités et bien d’autres acteurs de développement », a terminé le chargé de programme du projet FASOVEIL.

Ces soixante-douze (72) heures de travaux ont réuni une trentaine de participants

Cet atelier a été organisé grâce à l’appui technique et financier du Laboratoire Citoyennetés dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Faciliter la veille citoyenne et la Redevabilité avec la Société civile » (FASOVEIL), un projet co-financé par la Coopération suisse et l’Union européenne au Burkina.

Abdoul Aziz KABORÉ, Observateur CIVITAC, Koudougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité