Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Baccalauréat 2024 au Burkina : 1 297 candidats en lice dans le (...)
Baccalauréat 2024 au Burkina : 1 297 candidats en lice dans le Ganzourgou

Le mardi 18 juin 2024, le Lycée privé Saint-Pierre de Zorgho a accueilli le lancement de la session 2024 du baccalauréat dans la province du Ganzourgou. L’instant a été présidé par Mme le Haut-commissaire de la province, accompagnée de plusieurs personnalités de marque. Parmi elles, le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Zorgho, le responsable de l’ONG Better Life ainsi que le Directeur provincial des Enseignements post-primaire et secondaire du Ganzourgou.

Mme le Haut-commissaire a adressé des mots d’encouragement aux candidats, les exhortant à donner le meilleur d’eux-mêmes durant cette période cruciale de leur parcours scolaire. Elle a insisté sur l’importance de cet examen qui constitue une étape décisive vers leur avenir universitaire et professionnel. « Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne chance et beaucoup de succès. Que votre travail acharné soit récompensé ! », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Premier tour du BEPC 2024 au Burkina : la région du Plateau-central affiche un taux de succès de 35,79%

Le top de départ donné par les autorités provinciales du Ganzourgou.

L’un des moments forts du lancement a été l’ouverture officielle de l’enveloppe contenant l’épreuve de philosophie pour la série A4, effectuée par Mme le Haut-commissaire. Ce geste symbolique a marqué le coup d’envoi des épreuves pour les 1 297 candidats inscrits cette année dans la province du Ganzourgou. Parmi eux, 704 sont des filles et 593 des garçons, répartis entre les séries A4 et D.

Pour la série A4, 469 candidats sont inscrits, dont 284 filles et 185 garçons. Quant à la série D, elle compte 828 inscrits, avec une répartition presque équilibrée de 408 garçons et 420 filles. Ces chiffres montrent une participation notable des filles, reflet d’un progrès significatif vers l’égalité des genres dans l’éducation.

La présence de représentants d’organisations comme l’ONG Better Life à cette cérémonie témoigne de l’importance accordée à l’accompagnement et au soutien des élèves dans leur quête de réussite. Ces organisations jouent un rôle clé en offrant des ressources et des opportunités supplémentaires pour améliorer les conditions d’apprentissage des jeunes.
La province du Ganzourgou peut être fière de ses efforts continus pour promouvoir l’éducation et soutenir ces jeunes dans leur quête de réussite.

Une vue des candidats à l’assaut de l’examen du baccalauréat.

La cérémonie de lancement du baccalauréat 2024 à Zorgho a été un événement empreint de détermination et d’espoir. Elle rappelle à tous l’importance de l’éducation et le rôle crucial qu’elle joue dans le développement individuel et collectif. Les candidats du Ganzourgou entament ces épreuves avec le soutien indéfectible de leur communauté.

Lire aussi : Résultats du CEP à la Circonscription d’Éducation de Base de Boussé : la moisson a été bonne pour beaucoup d’élèves

Abdramane ZERBO, Observateur Civitac, Plateau-central

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Le Fonds minier de développement local : un levier pour le développement local, expliqué aux acteurs du Centre-Sud
Le lundi 8 juillet 2024, Manga, chef-lieu de la région du Centre-Sud, a accueilli un atelier régional dédié à la vulgarisation du guide d’utilisation du Fonds minier de développement local (FDML). (...) Lire la suite
Burkina Faso : Le sport comme vecteur de rassemblement et de cohésion sociale à Laye
Le samedi 6 juillet 2024, le Préfet/Président de la Délégation spéciale de Laye a patronné la finale de la première édition de la Coupe de la fraternité de Boulala sur le terrain dudit village. Placée (...) Lire la suite
Burkina Faso : Le Centre-Sud se dote d’un plan de santé ambitieux
Ce mardi 9 juillet 2024, dans la salle de réunions du Gouvernorat de Manga, l’avenir sanitaire du Centre-Sud du Burkina Faso a connu une étape cruciale. Sous la présidence de Massadalo Yvette (...) Lire la suite
Toute l'actualité