Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Coopération transfrontalière : le Burkina Faso et le Bénin adoptent un (…)
Coopération transfrontalière : le Burkina Faso et le Bénin adoptent un accord-cadre

L’Etat du Burkina Faso et celui du Bénin ont adopté un accord-cadre de coopération sur la gestion de leur frontière commune. Cette action vise à renforcer la lutte contre l’insécurité en passant par la consolidation de l’entente entre les populations des deux côtés de la frontière et à favoriser la mise en place de projets de développement.

Le Burkina Faso et le Bénin ont mis en place un accord-cadre de coopération transfrontalière. Des délégations issues des deux pays ont participé, fin septembre à Cotonou, capitale économique du Bénin, à un atelier de validation bilatérale d’une convention pour coordonner la gestion de leur frontière commune. A en croire les autorités des deux pays, cet accord vise à renforcer les liens qui existent entre les populations frontalières. Il constituera également une base légale pour le lancement de projets de développement dans la région avec l’appui des partenaires techniques et financiers.

Tous espèrent que cette convention va permettre de corriger les dysfonctionnements liés à la coopération transfrontalière, notamment l’absence de cadre légal régissant la coopération administrative transfrontalière dans les deux pays, l’insuffisance des actions de communication et de mobilisation des acteurs autour de la gestion des questions transfrontalières.

Alors que les zones transfrontalières ouest-africaines sont depuis quelques années un des théâtres d’actions privilégiées des groupes armés, l’accord devrait également permettre de lutter contre l’insécurité. On se rappelle que le 1er mai 2019, c’est dans le parc de Pendjari, situé à la frontière bénino-burkinabè, que deux touristes français ont été enlevés et leur guide tué. Une coopération plus soutenue entre les deux pays permettra de lutter contre la menace terroriste dans la région, en améliorant les conditions de vie des populations.

« La signature de ce document permettra aux deux pays de bénéficier des projets intégrateurs au bénéfice des populations transfrontalières et constitue la preuve de la mise en œuvre de la convention de l’Union africaine sur la coopération transfrontalière », a indiqué Marcel BAGLO, Directeur général de l’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers, au média Agence Ecofin.

M. Baglo du Bénin (au milieu) et le Col. Sanou du Burkina Faso (à gauche).
Agence Ecofin

Quant au Gouverneur de la région de l’Est, le Colonel Saïdou Toussaint Prosper SANOU, cette coopération transfrontalière est « un moyen propice pour faire des zones frontalières des zones de brassage entre les différentes populations, d’intégration sous-régionale, mais aussi et surtout de tremplin pour le développement local ».

Tûwênd-Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, région de l’Est

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité