Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Des femmes du Sahel outillées pour défendre leurs droits : le Projet (…)
Des femmes du Sahel outillées pour défendre leurs droits : le Projet Paamiral en action

Du 13 au 16 décembre 2023 s’est déroulée une activité porteuse d’espoir pour les femmes issues des Organisations de la société Civile (OSC) à Dori, dans la région du Sahel. Une activité initiée dans le cadre du projet de Promotion des droits humains et de l’espace civique par les femmes (PRODHEC), intitulé "Projet Paamiral". L’activité a été orchestrée par l’association Femmes pour la dignité du Sahel (FDS), bénéficiant du soutien technique et financier de l’ONG Terre des Hommes (Tdh).

L’objectif principal de cette initiative était d’armer ces femmes engagées au sein des OSC avec des connaissances à la fois théoriques et pratiques pour défendre et promouvoir les droits humains et l’espace civique au Sahel.

Aissatou DIABATÉ, chargée du Projet Paamiral, déclare avec conviction : « C’est une activité cruciale pour familiariser les femmes avec les différentes structures, leur permettant ainsi de s’exprimer librement face aux violences et abus portés sur leurs droits. »

Aissatou DIABATÉ, Chargée du projet Paamiral.

Durant ces quatre jours d’immersion, ces femmes déterminées ont parcouru diverses structures clés. Leur périple les a conduites à la Direction régionale des droits humains du Sahel, à la Direction provinciale du Séno de l’Action humanitaire et de la solidarité, au Mouvement burkinabè des droits de l’Homme ainsi qu’à l’Association Tartit. Cette approche innovante a offert aux participantes une expérience concrète, une rencontre directe avec ces organes essentiels.

La photo de famille au siège de l’Association Tartit.

Djènèba DICKO, participante aux sessions, a exprimé sa gratitude envers l’association Femmes pour la dignité du Sahel et leurs partenaires en ces termes : « Nous avons découvert des structures dédiées à la protection des droits humains et de l’espace civique. Ces découvertes nous ont également permis d’engager des échanges fructueux avec les acteurs de ces institutions, nous offrant ainsi une meilleure compréhension des mécanismes à utiliser en cas d’abus ou de violation de nos droits. »

Djènèba DICKO, membre d’une OSC.

Cette immersion s’est révélée être une expérience enrichissante, dotant ces femmes d’outils précieux pour renforcer leur capacité à défendre les droits humains et à promouvoir un espace civique respectueux dans la région du Sahel.

Lire aussi : Dori : le ’’Projet Paamiral’’ éclaire les femmes du Sahel sur les droits humains et l’espace civique

Pour ces femmes d’OSC, cette activité marque le début d’une nouvelle ère, celle où elles peuvent se tenir debout, informées et prêtes à agir contre toute forme d’atteinte à leurs droits fondamentaux.

Roland DOAMBA, Observateur Civitac, Dori

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité