Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Région des Hauts-Bassins : la Direction régionale de la communication et des (...)
Région des Hauts-Bassins : la Direction régionale de la communication et des médias organise une concertation avec les journalistes

La Direction régionale de la communication et des médias (DRCM) des Hauts-Bassins a organisé le deuxième cadre annuel de concertation des médias de la région des Hauts-Bassins ce mardi 5 décembre 2023. Cette rencontre avait pour thème : "Médias de la région des Hauts-Bassins : quels mécanismes pour une survie économique des organes de presse dans un contexte de crise sécuritaire au Burkina Faso ?".

Ce mardi 5 décembre 2023, une trentaine de journalistes issus des organes de presse de la région des Hauts-Bassins ont pris part au deuxième cadre annuel de concertation des médias de la région. Organisée par la Direction régionale de la communication et des médias (DRCM), cette rencontre visait à permettre aux acteurs des médias de la région d’échanger sur les préoccupations du moment en vue de proposer des solutions. En effet, le thème de ce cadre de concertation était : "Médias de la région des Hauts-Bassins : quels mécanismes pour une survie économique des organes de presse dans un contexte de crise sécuritaire au Burkina Faso ?". Selon Marguerite BLEGNA, Directrice régionale de la communication des Hauts-Bassins, « la situation sécuritaire difficile joue aujourd’hui sur l’économie de tout le monde, et donc sur l’économie des organes de presse ».
Lire aussi : Manga : la gestion des ressources naturelles au centre des échanges de la deuxième session du Cadre de concertation provincial

Marguerite BLEGNA, Directrice régionale de la communication des Hauts-Bassins.

Durant cette rencontre, les participants ont assisté à deux communications animées par Dieudonné SOU, directeur de la Radio de l’Alliance Chrétienne, et Mountamou KANI, directeur de l’Express du Faso et président des éditeurs de la presse privée des Hauts-Bassins, qui a notamment déploré l’absence des responsables de médias qui se sont fait représenter. Parlant des difficultés des médias, il a estimé que « pour vivre il y a un certain nombre de conditions que les médias doivent remplir et c’est ce que nous avons expliqué à nos confrères responsables de médias ». Parmi ces conditions il a insisté sur le fait que les organes de presse doivent remplir toutes les conditions administratives ; selon lui, c’est la moindre des choses.

Mountamou KANI, directeur de l’Express du Faso.

Pour enfin faire face aux difficultés, M. KANI a proposé un certain nombre de solutions qui peuvent être résumées comme suit : « Les dépenses de prestige ne doivent plus être d’actualité au niveau des médias et il faut prospecter de nouveaux partenaires. Au niveau régional, nous avons les collectivités locales, les services déconcentrés de l’État vers lesquels rare de médias vont, alors que ce sont des structures qui, même dans le contexte d’insécurité, ont besoin de communiquer et de faire savoir leurs activités. » M. KANI a aussi estimé que les organisations de défense des droits de l’homme, les ONG, les partenaires locaux et internationaux de même que le ministère de la Communication, qui est le ministère de tutelle, ne sont pas assez sollicités.
Lire aussi : Centre-Sud/Manga : les acteurs déconcentrés tiennent la deuxième session ordinaire du cadre de concertation régional

Un aperçu des participants.

Dans les discussions, il a été question de la mutualisation des efforts des médias. Selon M. KANI, se mettre ensemble avec des projets structurants permettra aux médias de la région de bénéficier d’accompagnements durables. Les discussions ont aussi porté sur les Universités africaines de la communication (UACO) prévues du 7 au 9 décembre 2023 à Ouagadougou et leur intérêt pour les organes de presse.

Enfin, les modalités de couverture des interventions militaires ont fait mieux d’éclaircissements avec les témoignages des journalistes qui ont pu accompagner les FDS sur le terrain.

D. Mouniratou GOUMBANÉ, Observatrice Civitac, Hauts-Bassins

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité