Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Ouahigouya : tenue d’un forum local sur le numérique et la cohésion sociale
Ouahigouya : tenue d’un forum local sur le numérique et la cohésion sociale

L’ONG Search for Common Ground, à travers son projet Laafi-Kibaru (projet d’appui à l’information pour la cohésion sociale et le bien-être des populations au Sahel), a tenu, ce jeudi 28 mars 2024 à Ouahigouya, un forum sur le numérique et la cohésion sociale. L’objectif de la tenue de cette activité est d’encourager la coordination, le partage d’informations, d’expériences et de conseils entre les parties prenantes pour une gestion commune, constructive et inclusive des risques numériques au niveau local.

Cette activité sous forme de panel a en effet réuni plus d’une vingtaine de jeunes hommes et femmes de Ouahigouya, issus des différents acteurs locaux, autour de ce cadre d’échange et de discussion commun sur la thématique du numérique et de la cohésion sociale. Il est noté alors la présence de plusieurs acteurs des médias sociaux et d’autorités locales, notamment le Secrétaire général de la commune de Ouahigouya, représentant le président de la Délégation spéciale, le Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Nord, les influenceurs locaux, des cybergardiens, des responsables des médias locaux, des organisations de femmes et de jeunes, etc.

Lire aussi : Nord : mise en place du Cadre de dialogue et de propositions citoyennes

Après les mots de bienvenue du représentant du Directeur Pays Search Common Ground, Boris OUÉDRAOGO, et le mot d’ouverture du forum par le Secrétaire général de la commune de Ouahigouya, une communication a permis de présenter l’ensemble du projet aux participants.

Le présidium de la cérémonie d’ouverture.

Lire aussi : Burkina Faso/Nord : les capacités d’analyse d’anticipation et de gestion des conflits des acteurs des collectivités renforcées

A la suite de cette communication, une discussion entre les panélistes autour de la thématique Quels sont les plus grands risques pour la cohésion sociale en lien avec les nouvelles tendances numériques ? a marqué le début du forum. Un questionnaire est ainsi adressé à ces différents panélistes par le modérateur. Ils répondent à tour de rôle à ces questions sous le regard attentif et la bonne écoute des participants. Après leurs interventions, il y a eu des échanges entre les participants et les panélistes. Ce qui a permis aux participants d’interagir avec le présidium, de poser des questions et de partager des expériences et des idées.

Outre ces échanges, les participants ont formulé des recommandations adressées aux autorités politiques et administratives, aux journalistes et communicateurs, aux activistes et influenceurs, etc. pour une meilleure utilisation des médias sociaux.

Une vue des panélistes.

Lire aussi : Ouahigouya : La CJP-Burkina outille les membres de la Cellule de veille citoyenne sur les textes applicables et les réformes du foncier

Plusieurs raisons militent en faveur de la tenue de cette activité. En effet, l’émergence rapide de nouvelles plateformes de communication peut aggraver considérablement les conflits latents et faciliter la propagation de fausses informations. Pour coordonner une gestion inclusive et positive de ces menaces numériques, il est nécessaire que les membres de la société civile, les autorités locales, les acteurs de la sécurité et les influenceurs communautaires trouvent un canal de discussion permettant de façonner un écosystème en ligne positif, guidant les nouveaux utilisateurs d’Internet vers un engagement constructif. C’est dans cette optique que, dans le cadre du projet Laafi-Kibaru (projet d’appui à l’information pour la cohésion sociale et le bien-être des populations au Sahel) au Mali, un forum local permettant de coordonner une gestion inclusive et positive des menaces numériques est organisé.

Photo de famille des participants au forum.

Le forum a ainsi permis de renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des menaces en ligne. Il a permis aussi d’améliorer les relations entre ces acteurs dans ce domaine.

Les participants ont apprécié favorablement la tenue de ce cadre d’échange. Pour eux, les enjeux du numérique sont énormes, et tenir un forum sur celui-ci est un sujet du moment, surtout au regard du contexte sécuritaire difficile que connaît le pays.

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité