Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Burkina/Sapouy : la Direction provinciale en charge de la famille du Ziro (...)

Burkina/Sapouy : la Direction provinciale en charge de la famille du Ziro outille les membres du Réseau de protection des enfants sur la gestion des cas liés à l’enfance

La Direction provinciale en charge de la famille du Ziro a tenu un atelier de 48h au profit des membres du Réseau de protection de l’enfant (RPE) et des travailleurs sociaux sur la gestion des cas liés à l’enfance. C’était du 6 au 7 mai 2024 dans la commune de Sapouy. L’objectif de cet atelier est de renforcer les compétences des acteurs sur la gestion des cas liés à l’enfance.

Depuis plusieurs années, la question de la protection des enfants est au cœur des préoccupations des autorités burkinabè. Pour assurer une meilleure protection des enfants, les autorités ont ratifié de nombreux instruments juridiques internationaux et régionaux et aussi adopté des textes nationaux. C’est dans cette perspective que l’approche réseautage du Réseau de protection des enfants (RPE) a été mise en place pour permettre une coordination efficace entre les différentes structures étatiques et non étatiques impliquées dans la protection de l’enfance.

Lire aussi : Centre-Nord/Kaya : SOS village d’enfants apporte sa contribution au profit des enfants et des jeunes

Le Réseau de protection des droits de l’enfant est un regroupement d’acteurs qui œuvrent pour la protection et la promotion des droits de l’enfant, qu’elles soient étatiques ou non. C’est donc dans l’objectif de redynamiser le Réseau provincial de protection des enfants que la Direction provinciale en charge de la famille du Ziro a organisé cet atelier de renforcement des capacités.

Saïba ZOROMÉ, Haut-Commissaire de la province du Ziro et président d’honneur du Réseau provincial de protection des enfants du Ziro.

Durant 48 heures, les participants ont eu droit à 6 communications. Il s’agit de l’état des lieux des violences faites aux enfants dans la province  ; des besoins, droits et devoirs de l’enfant  ; de l’approche système de protection de l’enfance  ; de l’approche RPE et le mandat des différents acteurs ; de l’identification, du signalement et du référencement des cas d’enfants en situation de vulnérabilité et, enfin, des missions, attributions et conditions d’éligibilité des membres du RPE.

Lire aussi : Koudougou : l’APROSED est à l’heure du bilan de ses activités en matière de santé

Selon Saïba ZOROMÉ, haut-commissaire de la province du Ziro et président d’honneur du Réseau provincial de protection des enfants, cet atelier vient à point nommé : « Cet atelier nous a permis de connaître les besoins de l’enfant, comment signaler et référencer des cas d’enfants en situation de vulnérabilité. »

Aissata TRAORÉ/KARAMBIRI, Directrice régionale en charge de la protection de l’enfance du Centre-Ouest.

La Directrice régionale en charge de la protection de l’enfance du Centre-Ouest, Aissata TRAORÉ/KARAMBIRI, indique que le RPE vise à assurer une coordination efficace entre les différentes parties prenantes pour assurer une protection optimale des enfants. « Le Réseau de protection a pour objectif de créer un espace d’échange et de partage d’expériences entre les structures ayant pour mandat la protection de l’enfance. Il a aussi pour but de susciter et de stimuler une synergie d’intervention entre les structures membres », a-t-elle dit.

Élection et installation du nouveau bureau de la Coordination provinciale du RPE du Ziro
Au cours de cet atelier, le bureau de la Coordination provinciale du Ziro du RPE a été renouvelé. Selon Jean Séverin BAKALA, Directeur provincial en charge de la famille du Ziro, l’ancien bureau était léthargique. Il était donc nécessaire de le renouveler.

Les membres du nouveau bureau de la Coordination provinciale du RPE du Ziro installés dans leurs fonctions.

Le bureau de coordination est l’équipe directrice du RPE chargée d’assurer le bon fonctionnement du réseau. Il est composé de 5 membres, dont 1 coordonnateur, 1 vice-coordonnatrice, 1 rapporteur et 2 vice-rapporteurs. Ils ont pour mission de coordonner les actions et de superviser les activités du réseau dans la province afin de garantir une protection adéquate et holistique de l’enfance.

Les membres du bureau ont un mandat d’1 an renouvelable. Ils se réunissent une fois par mois sur convocation du coordonnateur ou à chaque fois que de besoin en fonction des impératifs.

Les numéros verts de la police, de la gendarmerie et pour les Violences basées sur le genre (VBG) ont été donnés pour le signalement des cas d’enfants en situation de vulnérabilité. Pour les cas de violences faites aux enfants, c’est le 116 de l’Action sociale. Cette session de renforcement des capacités des membres du RPE a été financée par l’ONG Plan Burkina.

Lire aussi : Journée mondiale contre le travail des enfants

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Forum régional de la jeunesse du Nord

Du 02 au 03 février 2024.

Atelier bilan sur la mise en œuvre de l’axe 1 de DEPAC-3 avec les collectivités territoriales partenaires du programme les plus touchées par la crise sécuritaire

Jeudi 11 janvier 2024 à Ouagadougou

Cadre de Concertation Communal (CCCo) de TITAO sur la résilience de la santé et l’eau potable dans un contexte de crise sécuritaire

Lundi 18 décembre 2023 à la direction régionale de l’environnement du Nord

 

Civiteam

Aller sur Civiteam CIVITEAM Web Hits